Accueil   Menu principal        Village › Histoire
L'origine de Saint Maixant
L'origine du nom de Saint Maixant est celui de Saint Maixent, ermite du V ème siècle venu du Langedoc jusqu'en Vendée (où il fonda le monastère de Saint Maixent L'école).

Ce nom fut donné à la paroisse de Saint Maixant au XI éme siècle sans doute en l'honneur d'Archambaud, évêque de Bordeaux en 1044, ancien abbé de Saint Maixent l'école.

Il est permis de supposer qu'à l'époque gallo-romaine, il existait une agglomération. En effet, l'église est construite sur des ruines romaines dont certaines pierres ont servi à son édification. Dès l'Antiquité, en raison de sa situation, l'endroit fut probablement choisi comme poste de guet sur la Garonne et comme port comptoir d'échange.

Le nom de la paroisse de Saint Maixant a été adopté en 1790 quand celle-ci fut érigée en commune.
 
Son nom fut orthographié officiellement Saint Maixant malgré d'anciennes variantes en Gascon et suivant d'anciens textes : San Maches, Saint Machaise, Saint Mexans, Saint Maixans.

On a même retrouvé dans la commune de Saint Maixant des vestiges de l'époque néolithique.

Les terres de la paroisse de Saint Maixant ont appartenu au cours des siècles à des maisons nobles de Saint Macaire qui les louaient à des agriculteurs.

Les carrières de pierres dures de Lavison ont fourni au XVIII et XIXème siècles les matériaux des marches et soubassements du Grand Théâtre de Bordeaux et ceux du Pont de Pierre.

C'est avec d'énormes blocs de pierre de ces carrières que fut aménagé de 1930 à 1940 l'avant-port du Verdon (ces pierres ont la propriété de durcir au contact de l'eau de mer).
Les débuts de la vie municipale
Jusqu'à la Révolution, beaucoup de communautés rurales n'avaient ni Maire, ni Conseillers. quelques citoyens, élus par un corps de notables, étaient chargés de l'administration communale.

La paroisse de Saint Maixant était sous la juridiction des Jurats de Saint Macaire. L'assemblée nationale allait, au début de la Révolution, par divers décrets, constituer régulièrement et sur une base uniforme pour toute la France, les Municipalités.

Dés le début de 1790, les élections eurent lieu à Saint Maixant.

Le premier conseil de commune se déroule le 21 février 1790 avec le curé-maire, un officier principal, quatre officiers municipaux et cinq notables. Le maître d'école est nommé secrétaire greffier.

Les séances se tenaient dans l'église : la nouvelle commune ne possédait pas encore de Mairie pas plus qu'elle n'avait d'école.

Le 1er avril 1790, il est formé la troupe patriotique de la paroisse comprenant 4 compagnies de 60 hommes chacune, soit un total de 240 hommes.